Un policier frappé au visage

29 novembre 2018

Quimper. Un policier frappé au visage à Kermoysan

 

Un agent en civil du commissariat de Quimper (Finistère) a été frappé au visage par un homme en allant acheter son sandwich, ce jeudi 29 novembre vers midi. Un groupe de jeunes s’est ensuite jeté sur lui pour le taper. « C’est un collègue en civil qui allait acheter son sandwich dans une boulangerie de Kermoysan (un quartier de Quimper, Finistère) pour déjeuner ce midi » , retrace Nelly Jauneau-Poirier, la directrice de la sécurité publique du Finistère. Un homme « connu des services de police, notamment pour ses problèmes d’alcoolisme » , l’aurait importuné. Le policier l’aurait envoyé balader : « C’est à ce moment que l’homme lui a mis un coup de poing en pleine face » poursuit la patronne des policiers finistériens et commissaire centrale de Quimper.

 

Reconnu en qualité de policier 

 

Le fonctionnaire en civil aurait été reconnu par un groupe de jeunes de ce quartier émaillé par des scènes de violence et des contrôles de stupéfiants au fil de ces derniers mois. « Ils se sont mis sur son dos et l’ont frappé » explique Nelly Jauneau-Poirier. Le policier agressé a été hospitalisé : il se trouve aux urgences ce jeudi après-midi. Le commissariat a ouvert une enquête.

 

Dans un communiqué envoyé ce jeudi après-midi, le préfet du Finistère, Pascal Lelarge, condamne cet acte et apporte « tout son soutien à ce fonctionnaire et à sa famille » . Pour le représentant de l’état, « cette agression inqualifiable s’inscrit dans un contexte préoccupant de violences au quotidien. Les forces de l’ordre, touchées par cette agression, restent pleinement mobilisées pour assurer la sécurité de tous nos concitoyens » .

RégionsÉchos de la région OUEST