Supprimer les MNS est une véritable aberration

02 août 2018

« Vouloir supprimer les Maitres Nageurs Sauveteurs des CRS est une véritable aberration et d’une incohérence totale », déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

Depuis 60 ans, les Maitres Nageurs Sauveteurs des CRS assurent la sécurité des estivants sur les plages du littoral français.

 

Si le sauvetage et le secours aux personnes restent leurs priorités, ils assurent aussi la sécurité aux abords de la plage, celle de tous les estivants et font cesser les infractions sur les plages.

 

Armés, ils ont la capacité d’intervenir en cas d’attaque terroriste ou autre sur les plages.

 

Aussi, UNITÉ SGP POLICE – FO s’étonne de la volonté du Ministère de l’Intérieur de supprimer les Maitres Nageurs Sauveteurs des CRS à compter de la saison 2019.

 

Alors que le Ministre de l’Intérieur est en visite au Mont-Saint-Michel pour parler de la sécurité des sites touristiques, comment peut-on imaginer, dans le même temps, qu’on veuille supprimer la seule force en capacité de garantir la sécurité des plages du littoral ?

 

Alors que les atteintes aux personnes sont tous les jours grandissantes et que le risque terroriste reste toujours aussi fort, UNITÉ SGP POLICE – FO s’interroge sur cette volonté de suppression de ces spécialistes.

 

La sécurité des estivants ne serait-elle plus une mission régalienne de l’Etat ?

 

Oser faire croire que de réaffecter les MNS dans leurs unités pendant la période estivale renforcera les effectifs relève de la gageure et de la manipulation car cette mesure aura l’effet d’un « cataplasme sur une jambe de bois » et que seules des affectations en nombre pourront endiguer la perte des effectifs.

 

UNITÉ SGP POLICE – FO saisit à nouveau l’ensemble des élus et demande au Ministre de l’Intérieur et au Directeur Général de la Police Nationale des réponses claires sur l’engagement de l’Etat pour l’avenir des MNS des CRS.

PublicationCommuniqués de presse